Never say never

Cette semaine, un dialogue a recommencé, plus de trente ans après. Je croyais que je ne retrouverais jamais cette amie. Elle m’a recontactée. Et en quelques mots, en quelques échanges de messages, les fils se sont renoués.

Depuis trois jours, nous passons plusieurs heures sur Skype, ensemble, à discuter en essayant de combler au plus vite ces trente-deux ans d’absence. Continuer la lecture

Publié dans Le reste... | 3 commentaires

Out of Place

It took me a few years after I discovered Edward Saïd before I read his autobiography, which might be one of my « top 100 books list ».

When I heard him for the first time, it was two to three years before his death. I had no clue who he was, but I had a glimpse of an elegant old scholar, in a TV reportage that had already started. Continuer la lecture

Publié dans Errances | Marqué avec , , | 5 commentaires

Blogging again

So it starts again, but in English – which was something intend for a long time, but I had the ambition to make this site fully bilingual, and that never happened.

I’m part of a blogging experiment / challenge / circle, whatever, where several people join to blog and commit to publish, read and comment. Though many of them are bilingual and can read French, the flavour is definitively in English, and based on the topics, I’ll write in one or another language. Continuer la lecture

Publié dans Le reste... | 6 commentaires

Je vous abandonne un peu en ce moment

… j’espère que vous appréciez mon sens de la litote ?

Etrange, d’une certaine façon, de voir à quel point je délaisse ce site, dans lequel je m’étais tellement investie, quand il était le seul, le premier, l’unique. Continuer la lecture

Publié dans Quotidien | 3 commentaires

Voyage de noces

Quand elle s’est mariée, elle n’a pas eu de voyage de noces. A moins qu’on appelle ainsi le trajet qu’elle a fait, habillée dans la tradition des Aït Atta, le visage voilé de rouge, sur le dos d’une amie, de la maison de ses parents à la maison de son mari.

En fait, autrefois, elle sortait de la maison de ses parents sur le dos d’une femme, pour enfourcher un âne ou un cheval. Le village se divisait en deux camps, celui de la femme et celui de l’homme, l’un essayant d’empêcher l’autre d’avancer. Le remplacement d’une monture par les vieilles Mercédès de 25 ans d’âge qui connaissent une deuxième vie au bled a fait évoluer la tradition… c’est dangereux d’essayer d’empêcher d’avancer une voiture ! Continuer la lecture

Publié dans Errances, Maroc | 2 commentaires

Se trahir pour se rester fidèle

Je n’ai pas vraiment participé à la campagne présidentielle, à la différence de 2007. Notamment par lassitude, par désillusion, parce que j’ai souvent eu l’impression que ce que j’écrivais ne servait que de support à l’autre camp pour étaler des opinions que je méprisais souvent, en me portant la contradiction. Continuer la lecture

Publié dans France, Politique | 3 commentaires

Mondialisation culinaire

Y’a pas que le MacDo… au contraire.

J’ai développé au cours des années une variante totalement hallouf tamé du Tsibele met Ei ou gehaktè leiber mit tsibaléss, qui est super bonne, et comme j’ai eu le plaisir d’en faire hier, et de convertir quelqu’un qui n’avait jamais pu avaler les foies de poulet, je vous la transmets ici.

Le Tsibele met Ei, comme son nom l’indique uniquement à ceux qui savent, est une recette ashkenaze qui mélange des foies hachés, des oignons hachés et des oeufs durs hachés. C’est pas mauvais du tout, j’en avais mangé il y a …. « je vous parle d’un temps que les moins de vingt ans »… puisque c’était il y a environ vingt-sept ans, non pas chez Goldenberg, mais chez Pitchi Poï. Il semble que le restaurant ait fermé ? A moins que ce site, qui donne des recettes, dont la vraie recette du Tsibele met Leibe, parle d’un autre restaurant ?

Bref… lorsque je fêtais chaque année le réveillon russe, j’ai cuisiné chaque année une variation dont voici le détail : Continuer la lecture

Publié dans Cuisine, Errances | Un commentaire

Protégé : Le premier récit du barde

Cet article est protégé par un mot de passe. Pour le lire, veuillez saisir votre mot de passe ci-dessous :

Publié dans Littératures | Saisissez votre mot de passe pour accéder aux commentaires.

Le beau visage de la démocratie

Je n’aurais jamais cru dire cela un jour, mais j’ai eu un sentiment de dégoût en lisant Maitre Eolas.

Pas la prose du « Maître » bien sûr, ce remarquable billet sur la manipulation de l’appel 2012 (si vous y encore échappé, lisez simplement le billet, si vous avez eu la tentation de signer, ou si vous avez signé, lisez encore plus le billet).

Non, c’est comme d’habitude, clair, factuel, humain sans être larmoyant, et ça remet bien les choses en place.

Ce qui est ahurissant, ce sont les commentaires. Bien sûr le sujet a attiré les tenants de l’appel, les partisans de la peine de mort, du tous en prison n’importe quand, du yakafaukon, k’on les zigouille, qu’on renvoie les bougnoules, et Marine au pouvoir.

D’habitude, j’évite.

Là j’ai lu.

Et je me dis que le principe de la démocratie, c’est de laisser avoir un impact sur ma vie, et sur la vie des gens que j’aime à ces cons, ces décervelés, ces gens méchants, hargneux, frustrés, dont le discours pue la haine, la bêtise, la frustration, l’alcoolisme héréditaire et la consanguinité dégenérescente.

Ça fait peur.

Publié dans Le reste... | Un commentaire

Prêche musulman contre les attentats terroristes

Image de prévisualisation YouTube

La vidéo est assez longue, mais elle vaut le coup d’être écoutée. C’est in cinglant démenti à ceux qui prétendent que jamais les musulmans ne se prononcent contre les attentats terroristes. Cette vidéo a été filmée montre un prêche fait juste après l’attentat qui a détruit le café Argana à Marrakech.

Un peu de contexte : Rachid Abou Houdeyfa est imam dans une mosquée à Brest, et il manifestement un prêcheur connu dans la communauté musulmane française. On trouve de nombreuses vidéos de lui sur le net, il a un site web, une chaine YouTube.

Comme on peut le voir sur la vidéo, c’est un « vrai barbu ». Sur d’autres vidéos on le voit en dehors du prêche du vendredi, il ne porte pas alors de chêche, ni de djellabah « à la saoudienne » comme ici, mais il a toujours son système pileux et au moins un kamis (chemise longue). Continuer la lecture

Publié dans Islam | 5 commentaires

Protégé : Veines de chair, veine de bois

Cet article est protégé par un mot de passe. Pour le lire, veuillez saisir votre mot de passe ci-dessous :

Publié dans Photo | Saisissez votre mot de passe pour accéder aux commentaires.

L’histoire de Pierrot qui criait au loup.

Comme les petits enfants sont trop jeunes pour apprendre que « l’honneur c’est comme les allumettes, ça ne sert qu’une fois », on leur inculque cette vérité première par d’autres moyens.

Moi on m’a raconté l’histoire de Pierrot qui criait au feu, ou au loup, alors qu’il n’y avait pas de danger, pour s’amuser. Alors les villageois se sont lassés, et n’y sont pas revenus, quand Pierrot était vraiment en danger. Et Pierrot est mort.

Pourquoi est-ce que j’y repense à propos de l’affaire DSK ?

Il y a les preuves, et les absences de preuves. Il y a ce qu’on raconte, et les preuves qu’on peut trouver pour valider ce qu’on raconte.

Le problème dans cette affaire, c’est que, comme dans beaucoup de cas de la même nature, c’est finalement du parole contre parole.

Alors oui, quand on joue à parole contre parole, il est important, il est essentiel de ne pas mentir. Nafissatou Diallo n’a pas seulement, comme le disent beaucoup de féministes, menti il y a longtemps, menti sur son passé, elle a surtout énormément menti pendant l’enquête. Au sujet des faits mêmes dont elle accusait DSK. Et cela dans un contexte où il n’y a pas de preuve matérielle probante. Continuer la lecture

Publié dans Féminisme, Mékisonkon | Un commentaire

Veines de chair, veines de bois

Une série de photos que j’avais faites avec Kali, une excellente photographe, qui pour une fois avait accepté de passer de l’autre côté de l’objectif. (Si vous êtes dans la région bordelaise et que vous avez besoin d’une photographe, prenez contact avec elle, c’est la reine des portraits !)
Continuer la lecture

Publié dans Photo | 5 commentaires

Protégé : Le récit de Karyl – suite

Cet article est protégé par un mot de passe. Pour le lire, veuillez saisir votre mot de passe ci-dessous :

Publié dans Littératures | Saisissez votre mot de passe pour accéder aux commentaires.

Protégé : Le récit de Karyl

Cet article est protégé par un mot de passe. Pour le lire, veuillez saisir votre mot de passe ci-dessous :

Publié dans Littératures | Saisissez votre mot de passe pour accéder aux commentaires.